Écharpe pour lui

IMG_0550Pour lutter contre le froid hivernal, qui n’aura finalement pas été si vigoureux que ça, une écharpe tricotée pour lui.

J’ai utilisé ce modèle mais sans les franges et avec une seule couleur de laine. Donc finalement rien de bien inventif de ma part cette fois-ci.

La laine qu’ils conseillent pour la réalisation du modèle n’est pas très agréable au toucher, c’est pourquoi j’en ai choisi une autre, vendue également par Garnstudio. Cette laine, c’est « Cloud », en gris clair. Il s’agit d’une laine, certes un peu chère, quoique, mais surtout très douce, légère et agréable à travailler. Autant, j’ai pu avoir de mauvaises expériences avec certaines laines de chez Garnstudio, autant, celle-ci, je la recommande !

Et comme elle se tricote avec de grosses aiguilles, on a une grande écharpe bien chaude en moins de deux !

Deux écharpes en laine ruban

Il y a près d’un mois, lorsque la chaleur n’était pas encore aussi accablante et que l’on pouvait envisager de porter quelque chose au cou, j’ai réalisé deux écharpes en laine ruban identiques, l’une pour moi, l’autre pour ma mère.

J’ai utilisé la laine « Salsa » de chez Ice Yarns. Et pour les explications, j’ai utilisé celles fournies avec la laine : l’écharpe terminée donne l’impression d’un point assez complexe alors qu’il s’agit simplement de rangs successifs de huit mailles tricotées au point mousse ! D’ailleurs, comme chaque rang ne fait que huit mailles, la réalisation a été très rapide, en 2h, mon écharpe était terminée !

C’était la première fois que je tricotais ce type de laine, et j’ai été agréablement surprise par la facilité et la rapidité avec laquelle je l’ai réalisée, ainsi que par le résultat final qui est très sympa. Seul bémol peut-être, la laine ruban n’est pas très agréable à tricoter, on  s’emmêle un peu dans le ruban et il faut rester vigilant tout au long du travail pour passer les aiguilles dans les bons trous.

20140607-_MG_7954