Hakama

Dans un thème plus martial, voici une nouvelle création en lien avec ma pratique de l’aïkido. L’année passée, j’ai obtenu le grade me permettant de porter la tenue complète d’aïkido, à savoir, en plus du kimono porté par tous les débutants, je dois depuis porter par dessus, le hakama (pantalon japonais traditionnel). Une fois mon grade en poche, je me suis donc lancée dans l’aventure de la réalisation de mon premier hakama !

Car ce fut bel et bien une aventure ! Je n’avais évidemment pas de patron. J’ai trouvé un tutoriel sur le net, mais au final, il s’est révélé peu précis et m’a davantage induite en erreur qu’il ne m’a aidée… Heureusement, que l’association dans laquelle je pratique l’aïkido a accepté de me prêter un hakama du commerce pour que je puisse me faire une idée du vêtement.

Et c’est à force de tâtonnements et avec l’aide précieuse d’un autre pratiquant qui avait réalisé son propre hakama peu avant moi, que j’ai pu venir à bout de ce projet pratiquement un an après l’avoir commencé.

J’ai choisi un coton noir épais. Peu être trop épais au final… Mais au moins, le tissu a le tomber lourd que je recherchais.

J’ai rencontré de nombreuses difficultés lors de la réalisation, et même à présent qu’il est terminé, il reste pas mal de défauts… Et notamment une imprécision au niveau des plis centraux de devant, qui doit être la cause du tombé peu élégant du tissu de l’entrejambe, à moins que ce ne soit un problème de taille de l’entrejambe, je ne sais pas trop… Comme je n’ai pas encore eu l’occasion de le porter, je n’ai pas encore assez de recul pour juger.

Je n’ai pas non plus eu l’occasion de faire des photos portées – qui viendront peut-être plus tard. Je ne vous présente donc que des vues de détail.

Le hakama plié :

IMG_0355Et une vue de la partie visible du dosseret, à l’arrière, avec un léger aperçu du pli arrière, des plis de devant et des sangles :

IMG_0351-2Merci au Dojo Lyon Masséna de m’avoir prêté un hakama pour que j’aie un modèle et d’avoir été tolérant quand au temps que j’ai mis pour la réalisation de mon hakama.
Et merci à Guillaume pour ces nombreuses explications et schémas ainsi que pour sa gentillesse.

Une housse pour mes armes

Dans un tout autre registre que la couture, je pratique aussi l’aïkido pour mon loisir. Et récemment, j’ai récupéré des armes (que nous utilisons dans certains exercices) qui avaient été abandonnées par leur propriétaire. Elles sont en parfait état, travaillées dans un joli bois blanc (du chêne peut-être ?), mais la housse dans laquelle elles étaient enveloppées était particulièrement vieille et sale. Et comme je ne peux pas me promener dans la rue avec mes armes telles quelles, j’ai décidé de me faire une petite housse à mon goût.

Je suis donc allée m’acheter un petit morceau de tissu d’ameublement rouge qui me plaisait bien ! (50cm ont suffi) Et j’ai commencé la réalisation. J’ai opté pour une housse plate qui se roule (à l’image de l’ancienne housse qui manifestement avait été cousue par l’ancien propriétaire), j’y ai ajouté des liens et une bandoulière. À l’intérieur de la housse, j’ai improvisé des poches et un rabat, qui grâce à des pressions permettent de maintenir en place toutes les armes malgré leurs tailles différentes.

Et voici le résultat :

20140305-_MG_6462Et fermée :

20140305-_MG_6490-2Détails :

20140304-_MG_643220140305-_MG_6479