Protège-slips lavables

IMG_1738Encore une petite cousette zéro déchets : des protège-slips lavables pour les jours de début et de fin de période. J’ai pris l’idée dans le livre de Camille Binet-Dezert dont j’avais déjà parlé, mais j’ai fait complètement à ma manière.

Pour la forme, j’ai repris celle d’un protège-slip jetable du commerce.

Les tissus utilisés, il y en a trois : deux cotons, un sombre et uni pour le côté culotte et un à motifs pour le côté peau, et entre les deux, il y a une bande de tissu-éponge pour la fonction absorbante. Le tissu bordeaux provient des chutes d’un précédent projet. Le coton à motif est un recyclage d’un tissu taché d’une ancienne housse de coussin. Enfin, le tissu éponge provient d’une vieille serviette de bain. Donc zéro achat pour ce projet ! :)

Si vous me suivez, vous savez que j’aime le recyclage et que j’essaie de réduire mes déchets, mais j’avoue que sauter le pas des protège-slips lavables me faisait un peu peur… Je craignais que l’entretien ne soit un peu compliqué… Finalement c’est très bien ! C’est plus confortable que les jetables et après un petit pré-lavage à la main rapide, ça passe à la machine. Mais bon, c’est vrai que je ne les utilise que pour les jours de petit flux, ou « en prévision ».

Nouvelle nuisette !

Voici une nouvelle nuisette faite à partir du même patron de Pattern-Scissors-Cloth que la première. C’est vraiment un patron super que je vous conseille !

Cette fois-ci, j’ai utilisé un voile de soie et polyester noir (si j’ai bonne mémoire). Il provient, il me semble de chez Toto tissus. Le haut a été quant à lui réalisé grâce à un tulle rebrodé que je trouve magnifique et que j’ai déniché pour trois fois rien sur un marché.

IMG_1708Comme le tissu noir est très léger, le tombé sur le cintre n’est pas des plus réussis, mais le rendu une fois porté est vraiment top !

D’ailleurs, je suis en train de voir pour refaire une seconde version de cette nuisette, en un peu plus long, pour ma sœur…

Petit cocon pastel et jean

IMG_1105Il s’agit d’un cadeau de naissance que j’ai réalisé pour une amie sur sa commande. Mais j’ai mis tellement de temps pour trouver un moment pour le faire qu’entre-temps le petit garçon est devenu grand et un petit frère est né. Étrangement, c’est pas la première fois que j’ai autant de retard pour un cadeau ! J’ai l’impression que dans ma tête, les idées fusent, mais qu’en pratique la réalisation ne suit pas le même timing…

J’ai utilisé un patron du livre « Couture facile pour les tout-petits » de Lotta Jansdotter que j’ai un peu adapté. Je conseille ce livre qui est très clair et dont les patrons sont sympa. Après, il faudra voir à l’usage si c’est pratique.

IMG_1107Pour les fournitures, j’ai opté pour du 100% récup’ : pour le tissu extérieur, j’ai récupéré un vieux jean, l’intérieur est en vieux drap et les scratchs et le fil proviennent de mon stock. J’aime beaucoup travailler avec des tissus de récup’ parce que je trouve que c’est un usage raisonnable des matériaux. Mais dans ce cas particulier, ça a un autre avantage : comme les tissus ont déjà servi, ils sont un peu usées et donc plus doux que des tissus neufs, ce qui est toujours bien pour une peau de bébé !

IMG_1106

Disques pour le visage

IMG_1172Et encore une petite créa faite en un tour de main le temps d’une soirée. En ce moment, comme j’ai peu de temps pour coudre, je privilégie les projets rapides et efficaces !

J’ai réalisé cinq disques à démaquiller en polaire toute douce, ainsi qu’une petite pochette pour les ranger. La polaire est le reste de celle que j’avais utilisée pour un autre projet que je n’ai pas encore eu le temps de poster sur le blog, elle a été achetée chez Toto et il m’en reste encore un bon morceau. Le coton pour la pochette est celui que j’avais déjà utilisé pour d’autres pochettes (pour ranger mes tricots), il provient de Tissus.net, et lui aussi, il m’en reste ! Il va falloir trouver des idées pour écouler tout cela ! Pour le cordon, j’ai récupéré un reste qui était dans ma mercerie et qui a tout juste suffit pour le projet.

Je n’ai fait que cinq disques car je n’étais pas sûre de l’adéquation du tissu à l’usage que j’allais en faire. Mais finalement, c’est parfait, donc, je vais pouvoir m’en refaire un bon stock dans les prochains jours !

———————————————————————————————————————-

Édit :

C’est chose faite !

IMG_1268

Emballages cadeaux durables

Je suis en plein dans une période d’épuration de mon stock de fournitures, je trie, j’utilise, je donne. Et c’est dans cette dynamique que je suis retombée sur ces deux jolis tissus que j’avais achetés, l’un pour réparer mes anciennes bolas, l’autre pour le simple plaisir des yeux. Et je me suis dit que c’était bien dommage de ne pas en profiter davantage. Mais au final, comme je n’ai aucun projet qui se prêterait à des tissus aussi festifs, je me suis dit que le meilleur moyen d’en profiter serait de faire des emballages cadeaux réutilisables. D’ailleurs, ça allait dans le sens du ras-le-bol que j’ai depuis un moment d’acheter de jolis papiers-cadeaux et de les jeter sitôt utilisés. J’ai donc simplement fait des carrés et des rectangles de ces deux jolis tissus en ourlant les bords pour une finition propre. L’objectif serait de les attacher, à l’ancienne, avec des rubans.

IMG_1166

Top vert en soie

_MG_4014

Aujourd’hui, je vous montre un petit haut vert en soie. Il s’agissait pour moi de tout un défi ! J’ai réutilisé le tissu d’une vieille chemise ample en soie, donc mes possibilités étaient très limitées, d’autant plus qu’il était déteint par endroits à cause du soleil et qu’il y avait des tâches que j’ai dû éviter. En plus de cela, j’ai réalisé le patron du haut en moulage sur mon mannequin ce qui était une première pour moi ! Dernière difficulté pour pour ce petit haut qui a l’air tout simple : le tissu, de la soie pure, était particulièrement difficile à coudre et j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour certaines coutures.

Au final, le résultat n’est pas si mal, même si il y a quelques ratés, et notamment les pinces de poitrine qui sont trop hautes pour moi (mais qui vont parfaitement à mon mannequin !). Ce sera à prendre en compte pour mes prochains moulages…

Photo : Vincent Chalnot, http://chalnot.fr/