Emballages cadeaux durables

Je suis en plein dans une période d’épuration de mon stock de fournitures, je trie, j’utilise, je donne. Et c’est dans cette dynamique que je suis retombée sur ces deux jolis tissus que j’avais achetés, l’un pour réparer mes anciennes bolas, l’autre pour le simple plaisir des yeux. Et je me suis dit que c’était bien dommage de ne pas en profiter davantage. Mais au final, comme je n’ai aucun projet qui se prêterait à des tissus aussi festifs, je me suis dit que le meilleur moyen d’en profiter serait de faire des emballages cadeaux réutilisables. D’ailleurs, ça allait dans le sens du ras-le-bol que j’ai depuis un moment d’acheter de jolis papiers-cadeaux et de les jeter sitôt utilisés. J’ai donc simplement fait des carrés et des rectangles de ces deux jolis tissus en ourlant les bords pour une finition propre. L’objectif serait de les attacher, à l’ancienne, avec des rubans.

IMG_1166

Boléro ajouré

Je ne suis pas peu fière de vous montrer aujourd’hui ce boléro ! Voici enfin le jour où ce long projet s’achève. J’avais commencé la réflexion autour de ce boléro il y a, je pense, bien 4 ans. Et il m’a accompagné depuis mon ancien appartement jusque dans le nouveau, depuis mes anciennes études vers les nouvelles !

Il s’agit d’un modèle japonais dont j’ai trouvé le schéma sur le net. J’avais commencé ce projet avec plusieurs autres membres du forum des Fées Tisseuses, mais nous avons chacune suivi notre rythme !

_MG_4032J’ai utilisé le fil Drops Lace de chez Garnstudio, en coloris vert olive. C’est vraiment un fil fantastique, et c’est rare que je dise cela. Il est vraiment très doux et à la fois résistant. J’en ai d’ailleurs racheté dans un autre coloris pour un autre projet. J’ai aussi utilisé un ruban en velours assorti qui fait tout le tour de l’encolure et du bord inférieur pour donner de la tenue au vêtement. D’ailleurs, c’est un point sur lequel je suis restée bloquée un moment, car j’avais trouvé ce ruban à Paris au quartier du Sacré cœur mais je n’en avais pas pris assez et j’ai dû attendre de retourner à Paris pour en racheter car c’était impossible d’en trouver un identique près de chez moi.

Le bouton est tout simple et provient de mon stock. Le rendu avec le bouton ne me satisfait pas vraiment, mais je n’avais pas le courage de réfléchir à une nouvelle option et retarder encore l’achèvement de ce projet. Peut-être que dans quelques temps, je le reprendrai pour mettre une agrafe à la place, qui sera plus discrète.

_MG_4041Photos : Vincent Chalnot, http://chalnot.fr/