Deux sacs à linge

IMG_0236petiteDes petites créas pratiques pour la maison pour une fois !

J’ai utilisé un reste de tissu épais en coton écru et un tissu d’ameublement à grandes fleurs oranges acheté chez Tissus.net. J’ai ajouté un lien coulissant. Les deux sacs sont de grande taille, j’ai d’ailleurs mis une pomme sur la photo pour qu’on se rende bien compte de leur taille. Pour le patron, il est des plus simples, il s’agit simplement de deux grands rectangles joints sur trois côtés.

Petit haut rescapé

Il y a un peu plus d’un mois, je me suis lancée dans la réalisation du modèle 119 du Burda de février 2008 :

99040847J’ai choisi de le réaliser dans un petit coupon vert pâle de soie et coton mélangés que j’avais acheté à Paris. Malheureusement, lors du patronage, j’ai fait une étourderie : j’ai cru avoir pris une taille trop grande, et j’ai diminué la largeur pour qu’elle corresponde à mes mensurations. Mais c’était sans compter les fronces qui nécessitent du tissu supplémentaire ! Une fois les pièces coupées, je me suis rendue compte de ma bêtise, mais il était trop tard car je n’avais plus assez de tissu pour recouper les pièces trop petites. J’ai donc improvisé pour sauver le vêtement et qu’il soit tout de même mettable. J’ai fait quelques plis répartis sur le col et j’ai creusé l’encolure. Voici le résultat :

20150221-_MG_2214Les boutons que j’ai utilisés ont été récupérés sur un vêtement du commerce :

20150221-_MG_2216Finalement, même si ce n’était pas le projet initial, le résultat ne me déplaît pas.

Photos : Vincent Chalnot, http://chalnot.fr/

Le Kilt

Encore une ancienne création sortie de mes « archives ». Cette fois-ci, c’est la dernière, j’ai fini par rattraper mon retard. C’est donc un sarouel léger réalisé il y a 2 ans avant l’été. Il est très confortable et je le porte souvent en été. Mon compagnon, en plaisantant, le surnomme « le kilt » à cause du motif.

J’ai utilisé un patron du magazine russe « Шитье и крой » de janvier 2011, il s’agit du modèle n°16 :

sarouel schema nbJ’ai reçu ce magazine dans un lot de magazines du même titre, de la part d’une autre couturière qui souhaitait s’en défaire. Le modèle est initialement prévu pour un tissu élastique, celui que j’ai choisi ne l’étant pas, j’ai eu divers problèmes au cours de la réalisation, j’ai notamment dû recouper la ceinture et les petites pièces qui sont sous le genou.

Le tissu est en effet un tartan léger, en coton, que j’ai acheté à MT pendant des soldes. Il est naturellement froissé, ce qui est bien commode pour ce genre de vêtement. J’avais repéré ce tissu depuis un certain temps, mais son prix plein était pour le moins prohibitif. Les boutons et les rubans que j’ai utilisés pour les fermetures sous le genou sont issus de mon stock de mercerie récupérée sur de vieux vêtements.

20150221-_MG_2280Détail de la fermeture au genou :

20150221-_MG_2284Photos : Vincent Chalnot, http://chalnot.fr/